Lors de ma visite de l’ile de Lifou, je tombe par hasard sur un mariage. Le lieu du mariage est énorme et je suis invité à manger et a boire avec les invités dans une ambiance tout a fait décontractée. Pendant que je sillonne les différents stands de nourriture, je rencontre Victor avec qui j’ai eu un long échange pour tenter de m’expliquer le système du mariage traditionnel, en sachant qu’il s’agit la d’un mariage dont la durée est de 1 mois !

 

Tout d’abord, de qui il s’agit le mariage ?

 

Sur l’ile de Lifou, nous avons 3 districts. Chaque district a un grand chef qui s’occupe des affaires courantes des habitants. Pour l’aider dans sa tache, il s’appuie sur des petits chefs qui eux sont responsable au niveau locale. En l’occurrence ici, il s’agit du mariage du petit chef de Wé qui se trouve au sein du district du centre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On m’a dit lorsque je me suis étonné de la quantité de nourriture disponible, que c’été le cas pendant un mois entier !

 

Effectivement, le village propose pendant 1 mois des repas matin, midi et soir. Ces repas sont offerts au passant comme toi, et aussi aux autres tribus qui se succèdent pendant tout le mois pour apporter des présents.

 

Peux-tu m’expliquer la cérémonie de remise de présent à laquelle j’ai assisté tout à l’heure dans la chefferie (lieu de réunion) ?

 

Tout d’abord, Il s’agit d’une tribu de la région de Lexo. Cette dernière possède une relation particulière avec notre village. En effet, dans les temps anciens un des grands chefs décida d’éliminer tout les membres de la famille du chef de la région de Lexo pour pouvoir régner en maitre absolu sur le nord de la petite ile. Tous les membres de la famille furent exécutés sauf une des femmes. Cette dernière échappa et se réfugia dans notre village ou se déroule le mariage. Recueilli et protégé ainsi que le bébé dont elle était enceinte pendant 20 ans, l’enfant devenant homme retourna sur la terre de sa famille pour reprendre le pouvoir dont ils ont été dérobés. Pour remercier notre village, la tribu de Lexo cultive un champ tout les 20ans et leur donne toutes les récoltes. Le passage de cette tribu constitue donc un événement majeur dans cette période précédant le mariage.

 

Quel est le scenario de cette rencontre ?

 

La réception de la tribu se fait par une succession de danse et de chant pour se souhaiter la bienvenue. Pour ensuite arriver au moment fort de la cérémonie coutumière pendant laquelle la tribu convive donne les cadeaux en guise de plusieurs mètres de tissu, des kilos de riz, plusieurs légumes, de l’argent et surtout les ignames. La récolte de ces derniers correspondait jadis à la période des mariages qui s’étale de mai à septembre. Le montant amené par la tribu de Lexo fut d’environs 8.000euros. Cette procédure se répète pendant la durée du mois. Une partie des convives est même logé sur place si elle le désire en attendant le jour du mariage.





Juillet 2012

Actuellement, nous sommes à 1 semaine du jour du mariage. Que risque-t-il de se passer la semaine prochaine ?

 

Le vendredi prochain (avant le mariage), c’est le jour des oncles du coté maternelle du marié. Ces derniers sont toujours présents le jour de la naissance, du mariage et de l’enterrement des fils de leurs sœurs. Ils apportent des grandes sommes d’argent qui varient entre 4.000euros et 8.000euros. Le samedi, la famille de la mariée, dans son propre domicile, invite de son coté ses connaissances pour une fête d’adieu a la mariée avant qu’elle parte habiter dans le village de son marie. La famille de la mariée reçoit de chaque invité une igname, une somme entre 10 et 20euros ainsi qu’une robe qu’importe la taille, car les robes peuvent être distribuées par la mariée.

 

Il s’agit de très grandes quantités d’argent récolté ! J’imagine que cet argent ne va pas exclusivement aux mariés !

 

La récole d’argent n’est pas fini. Le jour du mariage, et après la cérémonie religieuse (catholique ou protestante) et le mariage a la mairie, va commencer la fête du mariage avec plus de 3.500 personnes et une présence des gendarmes ainsi qu’un service de secours. Les invites pourront encore donner de l’argent à la famille ! La somme totale est divisée en trois grandes parties, la première pour les mariés (la moins élevé des trois parts), la deuxième pour la famille de la mariée (pour les remercier d’avoir éduquer leur fille) et la troisième va pour les invités de la mariée seulement. Nous estimons que la famille et l’entourage de la mariée sont des acteurs important dans l’éducation de la fille, donc une partie de l’argent leur revient.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et la famille du mari dans l’histoire ?

 

La famille du mari et leur invité n’ont aucune part !

 

Cela devient une concurrence de qui va donner le plus, car les sommes sont annoncées en publique ! Cela risque-t-il de nuire aux valeurs du mariage traditionnel ?

 

Tout à fait ! Nous sommes entrain de nous pencher sur ce problème. Un plafond de don peut être une bonne solution. Et dire qu’avant on offrait seulement un peu de tissu et des ignames.