Spécialité locale: Essayes la cuisine locale, elle est différentes dans chaque région du pays.


Conseils: ​Marchandes dur mais dans la bonne humeur. Gardes ton sac près de toi !


Eviter: La route côtière, essayes les hauts plateaux.

 

 

 

 

 

 


A apporter: Vetements chauds sur les hauteur, des bouchons d'oreille pour les bus.


Activités: Fiare de la moto, vélo, natation, marchés sur le fleuve Mékong ....

 

Hostel: Vy Khanh Hostel, Ho Chi Minh

 

Marché: Floating markets a Vinh Long.

Route
Route

press to zoom
Route
Route

press to zoom
1/1

Au pays des Chams

 

Je n’arrive pas à me lasser des visites des temples. J’éprouve toujours un étonnement et un intérêt pour les significations de ces formes, couleurs et agencements. Au sud du pays, je rencontre les mêmes temples que ceux laissés derrière moi au Cambodge, l’influence ethnique et religieuse de ce pays est toujours présente. Contrairement, plus on remonte le pays, plus celle de la Chine se manifeste.


Sur les rives du Mékong, j’entends frapper le tambour. Je m’attendais comme d’habitude à l’appel d’un temple, ma surprise fut grande lorsque je m’aperçu que l’appel parvenait d’une mosquée. Un jeune m’invite après la prière à boire un thé et m’explique le fonctionnement de sa communauté. Se sont les Chams, une ethnie majoritairement présente au Cambodge (où elle a souffert du génocide Khmer) et au Vietnam. L’appel à la prière, contrairement aux autres pays musulmans, se fait en frappant le tambour, une influence bien claire du bouddhisme. 


Après le thé s’en suit un diner chez un voisin. Le jeune homme rencontré plutôt joue le rôle d’interprète entre moi et le reste de sa communauté. Je découvre qu’il y a certains Chams qui prient une fois par semaine (le vendredi) au lieu des 5 fois par jour comme c’est la tradition pour le reste des musulmans et ils ne jeunent que 3 jours au lieu d’un mois (pour le ramadan). Voici probablement le résultat du jeu d’influences de plusieurs religions présentes dans la région, quelle surprise !


Direction le nord, heureux de pouvoir encore m’étonner dans ce monde globalisé.

Japon
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom

Artiste

par Pascal (Quebec) - artiste et voyageur originaire du Vietnam.

 

"Il y a un intérêt tangible à gagner de l'accessibilité de l'art par une éducation collective. Le partage d'expériences et de savoir est au coeur de ce désir. Ainsi, un des rôles de l'artiste peut se définir comme un agent catalyseur entre les différentes réalités sociales. Pour effectivement accomplir la tache qu'il s'est donné, l'artiste doit donc complètement se dissoudre dans son environnement."